23 octobre 2007

murmures de guerre (III)

une petite dame toute ronde,aux cheveux blancs et aux yeux clairs.elle me fait penser à une poupée russe,d'ailleurs son accent qui roule les 'r',cet accent polonais,vient renforcer cette impression.en cet instant précis,je suis penchée sur son bras gauche :il est gonflé,la perfusion a de toute évidence diffusé depuis un bon moment d'ailleurs,puisque il  faudra faire un pansement alcoolisé pour essayer de résorber tout cela.il ne me reste plus qu'à repiquer,sur l'autre bras,pas le choix. je remonte la manche de cette chemise de... [Lire la suite]
Posté par mirisa à 11:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 octobre 2007

Allô....(II)

je viens de prendre mon service de nuit après quelques jours de repos,je ne connais pas les patients.vers 21h30,l'aide-soignante vient m'avertir que mme D. a une drôle de tête;moi,je suis au début de mon tour,je ne l'ai pas encore vue,je ne la connais pas du tout. effectivement,elle ne va pas très bien,elle va mal même,je vois tout de suite qu'elle est en train de décompenser au niveau respiratoire.appel de l'interne,il est occupé ailleurs,appel du médecin de garde qui me prescrit par téléphone le traitement à lui faire;quand je... [Lire la suite]
Posté par mirisa à 00:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 octobre 2007

Allô....(I)

un des moments difficiles à gérer lors d'un décès est l'appel téléphonique à la famille;par habitude,c'est toujours moi qui ai passé cet appel.à force de faire,j'arrive à cerner de façon intuitive l'état d'esprit de la personne qui répond:et alors j'adapte l'annonce de la mauvaise nouvelle. dans la mesure du possible,j'avertis toujours la famille dès que ça se présente mal,même si ce n'est pas pour tout de suite,les gens ont le droit de savoir,après c'est à eux d'aviser,s'ils viennent ou pas. mais parfois,ce n'est pas... [Lire la suite]
Posté par mirisa à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2007

parlez moi de mort (II)

en triant mes souvenirs,je peux dire que je suis passée par 4 étapes avant d'arriver à écouter quelqu'un qui me parlait de la mort,de la sienne bien sûr.je vais donc brosser un petit tableau de ces étapes qui m'ont vu évoluer vers quelque chose de plus serein dans mon métier. 1ère étapequand un(e) patient(e) me dit "je crois que je vais mourir bientôt",je reçois ces mots comme une agression;en fait,j'ai peur...c'est tout juste si je ne fais pas un petit signe de superstition pour conjurer le mauvais sort...c'est tout... [Lire la suite]
Posté par mirisa à 16:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 octobre 2007

parlez moi de mort (I)

il y a une chose à savoir,c'est que les personnes hospitalisées pensent toutes plus ou moins à la mort;cela peut être une idée aussi légère qu'un froissement d'ailes de papillon,mais cela peut être aussi lourd que du plomb parfois. l'isolement soudain dans une chambre,la perte des repères familliers,la sensation de vulnérabilité,tout ceci a, sans aucun doute, une influence à l'émergence de cette Idée-là.on peut me dire "meuh non,pas pour un bras cassé,ou une entorse..."eh bien si,même là.."et si je ne me réveillais... [Lire la suite]
Posté par mirisa à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]