en ce moment à l'hôpital,il y a 2 choses qui mettent le petit monde soignant en ébullition:
la vaccination contre la grippe A et  l'Ordre Infirmier.

curieusement ces 2 évènements surviennent en même temps,ce qui potentialise leur rejet,avec ce sentiment croissant qu'il y en a "marre d'être pris pour des moutons".

la vaccination d'abord:
l'autre jour,la cadre est venue demander les noms des "volontaires" pour se faire vacciner,ce d'autant plus que notre service a été officiellement désigné pour accueillir les futurs grippés éventuels.
on était toutes réunies autour de la table des transmissions,équipe du matin et équipe de l'après-midi,dans une joyeuse ambiance.
autant dire que l'annonce de Reinette a jeté un froid.
devant le silence des unes et les coups d'oeil appuyés des autres,elle remit ça:
-bon alors..?..l'Administration me demande des noms...
-et vous faites quoi vous,Reinette ?
-heu..je pense que je vais le faire aussi,oui...certainement...
-et les docteurs,ils font quoi ???
-je pense que le Tigre va se vacciner aussi...et vous pouvez avoir confiance en lui,il est toujours au courant de tout,alors si lui le fait,on peut y aller sans crainte!
-moi,je me vaccine si le Tigre se vaccine..!
-moi aussi!...
-moi pas et on peut pas m'obliger!!
-pareil pour moi,pas question de me faire vacciner pour me retrouver dans un fauteuil roulant..!
-ouais,pourquoi on s'rait sacrifié d'abord ???
-d'abord c'est une toute petite grippe,alors qu'ils arrêtent de nous emmerder avec ça !!

tout le monde s'exclame à la fois avec vigueur,on ne s'entend plus,et il faut dire que les "contre" sont très majoritaires.
la cadre s'adresse à moi en me demandant ce que je vais faire.
prudente et sceptique,je répond que je me vaccinerais si le Tigre se vaccine,avec le vaccin du même labo bien entendu...
ayant vu à la télé,quelques jours auparavant,un Professeur de Maladies Infectieuses hésiter et manier la langue de bois devant une journaliste qui lui demandait si lui,il allait se faire vacciner,j'en ai gardé un trouble méfiant à l'égard de toute cette campagne de vaccination.
Reinette répondit qu'elle allait transmettre le message au Dr Tigre.
une aide-soignante qui n'a pas sa langue dans sa poche me dit alors:
-comment tu peux leur faire confiance ???...ils nous prennent pour des cobayes !..déjà qu'on va devoir se coltiner les malades de la grippe,d'ici à c'qu'ils nous enferment ici avec eux..!...ils nous prennent pour des cons à la Direction,y z'ont qu'à montrer l'exemple!..pourquoi nous d'abord ??
-bon écoute,ça se défend l'idée du vaccin,regarde je me fais bien vacciner tous les ans contre la grippe normale et ça va...
par contre,il y a un truc qui me dérange,cette précipitation à le fabriquer,cette histoire d'adjuvants,ces médecins qui ne veulent pas se faire vacciner....
-et les chefs,t'oublies les chefs..!!!.....non,non,non,on m'aura pas,on est en France,on est libre,je me ferai pas vacciner!
-mais si les chefs et les docteurs se font vacciner ???
-je sais pas....déjà,ils faudrait qu'ils le fassent devant moi,que j'ai la preuve de mes yeux vus,parce que,hein!, on les connait,tous menteurs et compagnie...!

un peu plus tard,Reinette est revenue dire qu'elle retirait ce qu'elle avait dit,à savoir nous pousser à nous vacciner....
la raison ?
apparamment,associé au vaccin,on demande au joyeux volontaire de signer un papier déchargeant l'Etat,l'Hôpital et le Labo de toutes responsabilités au cas il arriverait,par malheur,une complication due au vaccin.
et le Tigre,venu confirmer ce fait,a dit que par principe,il ne signerait jamais ce genre de papier parce que,justement,on ne sait jamais....
dont acte.

moi,ça me fait doucement rire jaune toute cette farce.
et je rêve à quoi auraient pu être employé les milliards dépensés dans cette campagne de vaccination...