je suis pessimiste quant à l'Ordre.

d'un côté,puisqu'il est chargé -dans les textes- de recenser tous les professionnels infirmiers,je ne vois pas pourquoi le Gouvernement se passerait d'une économie de plusieurs millions qui actuellement sont utilisés par ce fameux fichier Adeli,fichier géré par la DDASS,donc par l'Etat.

de l'autre côté,les infirmier(e)s....
pour dire le mot,en hôpital public,elles se fichent de tout ça.
par exemple,dans mon équipe,je suis la seule à m'y intéresser,que ce soit en positif ou en négatif.
et quand j'en parle,je vois bien que cela n'a aucun impact,que ce soit en positif ou en négatif.

personne n'a rien fait,que ce soit en positif (renvoyer le dossier et le chèque)
ou en négatif (manifester contre l'Ordre ou même,seulement en parler ).

et personne ne fera rien.
aucun intérêt pour la chose.

passives,voilà le mot.
prises par le train-train quotidien,personnel ou professionnel,elles ne pensent à l'Ordre que comme à un petit truc désagréable,auquel il faudra bien passer tôt ou tard,le plus tard possible évidemment,et seulement le couteau sous la gorge.

c'est comme ça que l'Ordre arrivera à s'imposer,le temps travaille pour lui.

un lien intéressant qui résume la situation actuelle: http://www.infirmiers.com/les-grands-dossiers/ordre-infirmier/cotisations-a-lordre-infirmier-bulletin-du-front.html

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

.........en ce qui concerne les vaccins contre la grippe saisonnière.....
depuis une semaine,ils sont arrivés dans le frigo.
ils attendent sagement d'être utilisés.

on sait qu'ils sont là,mais on les oublie...comme un petit truc désagréable,auquel il faudra bien passer tôt ou tard,le plus tard possible évidemment,et seulement le couteau sous la gorge.

sacrées infirmières !!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~