une étude intéressante publiée dans les Archives of Internal Medicine hier:
elle concerne les conditions de fin de vie dans les hôpitaux français.
comme dit le terme employé politiquement correct,elles ne sont pas vraiment "optimales".

http://www.infirmiers.com/actu/detail_actu.php?id_news=1481

les chiffres sont dérangeants mais rejoignent ma pratique hospitalière.
et je suis tout à fait en accord avec les conclusions et suggestions proposées.